• Syang2011 - photos volées par des brouteurs ivoiriens pour arnaquer

     

    Les photos ci-dessus sont la propriété de Syang2011

    La personne en photo n’est pas responsable des arnaques et n’est probablement pas au courant des arnaques commises avec leurs photos.

    Voici la liste des pseudos qui utilisent ces photos :

    Sandreine Abfine  -  NETLOG  -  19.04.1990  -  Abidjan, Côte d'Ivoire

    Dorcas Fort  -  NETLOG  -  Côte d'Ivoire


  • Commentaires

    1
    Ginette
    Jeudi 7 Avril 2016 à 16:55

    Je suis Ginette et je viens faire part de ce message pour vous dire que je me suis faite arnaqué par un homme.
    Je vous explique mon histoire.
    En effet j'ai fais la connaissance de ce homme sur un site de rencontre et nous avons sympathisé plusieurs semaines avant qu'il ne me dise qu'il doit effectuer un voyage en Afrique dans le soucis de son travail et une fois sur place ces problèmes et moi éprise de lui je lui faisais parvenir tout le temps de l'argent constamment jusqu'à un jour ou une copine a moi m'a fait savoir qu'elle avait elle aussi été victime de ce genre de choses. Elle m'a tout de suite mise en contacte avec Mr Michel Cruz lieutenant de police de lutte contre la cybercriminalité et en suivant les instructions du Lieutenant Michel cet escroc a été arrêter ensuite j'ai récupérer tout mon argent, si vous avez été arnaqué de toute les manières.

    Voici le contact mail de l’organisme qui m’a aidé : lieutenant.michel.cruz@gmail.com
    Écrivez a cet adresse : lieutenant.michel.cruz@gmail.com et adresser vous a Mr MICHEL CRUZ il saura quoi faire pour vous aidez

    Contacter le si vous avez aussi perdu de l'argent avec ces ivoiriens Merci

    2
    Laurence Gauval
    Mardi 17 Mai 2016 à 01:09

    Salut,

     

    J’ai été victime d’une grosse arnaque.

     

    Le coupable de cette infraction était un homme d’affaire du milieu pétrolier qui devait se rendre urgemment en côte d’ivoire. Dès son arrivée, il m'a fait signe de vie et nous avons dialogué sur skype pendant quelque semaine.

     

    Suite a cela, il m'a dit qu’il a été victime d’une agression et me demandait de l’aide, c’est a partir de cet instant que mon calvaire a commencé, jai dépensé jusqu'à 49 200 euros. Compte tenu de la situation, j’ai porté plainte auprès de la gendarmerie de France et la gendarmerie m'a signifié de contacter lieutenant  PATRICK LAMBERT spécialiste des arnaques sur internet. Alors, j’ai pris contact avec lieutenant PATRICK LAMBERT et grâce a ces enquêtes, l'arnaqueur a été déféré devant le parquet d’Abidjan et j'ai obtenu mon argent. Ainsi, je vous conseille de le contacter si vous êtes victime d'une arnaque.

     

    Émail : police.icpo0@gmail.com

     

    Contacter le si vous avez aussi perdu de l'argent avec ces ivoiriens Merci

    3
    Vendredi 6 Janvier à 01:38
    J’ai été victime d’une grosse arnaque. Le coupable était un homme qui se dit être femme d’affaire du milieu pétrolier qui devait se rendre urgemment en Afrique. son arrivée, elle m'a fait signe de vie et nous avons dialogué sur skype pendant quelque semaine. Suite a cela, elle m'a dit qu’elle a été victime d’une agression et me demandait de l’aide, c’est a partir de cet instant que mon calvaire a commencé, j'ai perdu jusqu'à 23.600 euros. Compte tenu de la situation, j’ai porté plainte auprès de ma gendarmerie  mais rien n'a été fait car le coupable étant en afrique ainsi donc je me suis rapprocher du service interpol luttant contre les arnaques sur internet en afrique qui a pris mon dossier en main et cette personne qui se faisait passer pour un français a été arrêté puis j'ai récupéré mon argent ainsi que des dédommagements. Soyons vigilants sur internet et surtout sur les réseaux sociaux, alors si vous pensez être victime d'une arnaque, vous pouvez prendre contact avec le service Interpol et ils vous aideront à arrêter votre arnaqueur, voici leurs adresses:     
       
     
     
    Ouvrons les yeux et faisons attention aux faux profils
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :